Vous êtes ici : Accueil > Glossaire des termes médicaux

Glossaire des termes médicaux

A

Adénopathie
Ganglion lymphatique anormalement gros suite à une infection, une inflammation ou une tumeur.
ADN
Acide désoxyribonucléique, constituant principal du gène.
Albumine
Une des protéines du sang présente en quantité très importante.
Amblyopie
Diminution de l'acuité visuelle de l'œil.
Ambulatoire
Un traitement ambulatoire est réalisable en hôpital de jour ou en "externe", sans nécessité de recourir à une hospitalisation conventionnelle, c'est-à-dire sans passer de nuit à l'hôpital.
Anémie
Diminution de la quantité d'hémoglobine présente dans le sang.
Anesthésie
Acte qui consiste à endormir et rendre insensible le patient (anesthésie générale) ou une partie du corps (anesthésie locale ou loco-régionale).
Anticorps
Molécule fabriquée par certains lymphocytes B au contact de substances étrangères à l'organisme (les antigènes) et destinée à contribuer au rejet de cette substance étrangère.
Anti-émétique ou Anti-vomitif
Médicament contre les nausées et/ou les vomissements.
Antigène
Molécule naturelle ou de synthèse présente sur la surface ou à l'intérieur des cellules. Elle déclenche, si elle est étrangère à l'organisme, une réaction de défense de l'organisme avec notamment la fabrication d'anticorps.
Aplasie médullaire
Etat de la moelle osseuse faisant habituellement suite à une cure de chimiothérapie. Elle se manifeste par une réduction importante, dans la moelle osseuse, des cellules souches hématopoïétiques, cellules qui sont à l'origine des globules rouges, des globules blancs (et en particulier des polynucléaires au dessous de 500 par millimètre cube de sang) et des plaquettes.
Atome
Elément simple entrant dans la composition des molécules.

Haut de page

B

Bactérie
Voir microbe.
Bénin, bénigne
Qui ne présente aucun caractère de gravité. Son contraire : maligne (ou tumeur maligne).
Biopsie
Prélèvement sur un patient d'un fragment d'organe, de tissu ou d'une tumeur pour un examen histologique. Le résultat de cette analyse (dit "compte-rendu anatomo-pathologique" ou "anapath") permet de dire s'il s'agit d'une tumeur bénigne ou maligne (= cancer). L'examen peut se faire sous anesthésie locale mais plus régulièrement sous anesthésie générale dans le cas du rétinoblastome.

Haut de page

C

CAMSP
Centre d'Action Médico-Sociale Précoce.
Cathéter
Tuyau souple et très fin en matière plastique qui, introduit dans la veine, permet d'injecter des médicaments, des éléments nutritifs ou des produits sanguins. Il permet, à l'inverse, de prélever du sang pour des examens. On peut le laisser en place. Il améliore le confort de l'enfant qu'il n'est plus nécessaire de piquer à chaque injection. Il diminue le risque d'abîmer les veines et facilite les perfusions de chimiothérapie.
Cancer
Maladie due à la multiplication de cellules cancéreuses, c'est à dire de cellules qui n'obéissent plus aux règles normales par suite d'anomalies de certains gènes qui contrôlent leur fonction et leur durée de vie. On parle aussi de tumeur maligne.
Choroïde
Couche vasculaire située entre la rétine et la sclère.
Cancérogénèse
Etape de la transformation d'une cellule normale en une cellule cancéreuse.
Cellule
Elément visible au microscope dont est constitué tout organisme vivant, formé en général d'un noyau, de cytoplasme, d'une membrane. Des cellules identiques entre elles forment un tissu, eux-mêmes associés pour former un organe.
Cellule germinale
Cellule précurseur des gamètes (spermatozoïde ou ovocyte).
Chimiothérapie
Traitement par des substances chimiques de synthèse qui a pour but d'éliminer les cellules cancéreuses dans l'ensemble de l'organisme. On dit aussi familièrement "chimio" ou, par abus de langage, "drogues".
Chromosome
Situés dans le noyau de la cellule et principalement composés d'ADN, ils contiennent l'ensemble des gènes et permettent la transmission des caractères héréditaires. A l'intérieur des cellules, les chromosomes sont normalement présents par paire : l'un des chromosomes provient du spermatozoïde du père, l'autre de l'ovule de la mère. L'étude des chromosomes s'appelle la cytogénétique.
Conformateur
Coquille transparente et perforée qui prépare la place de la prothèse.
Conjonctive
Membrane muqueuse translucide qui recouvre la face postérieure de la paupière et qui se replie pour recouvrir la partie antérieure du globe oculaire.
Cryothérapie
Traitement qui consiste à geler la tumeur à plusieurs reprises en appliquant de très basses températures (-60° à -80°) afin de la détruire.
Curie
Pierre (1859-1906), physicien français qui se consacra, avec sa femme Marie (1867-1934), à l'étude de la radioactivité ; tous deux isolèrent le polonium puis le radium.
Curiethérapie
Radiothérapie localisée qui consiste à mettre des sources radioactives directement en contact avec la tumeur.
Cytogénétique
Etude des chromosomes.
Cytaphérèse
Recueil de cellules souches du sang qui sont ensuite conservées afin d'être ultérieurement réinjectées au patient après une chimiothérapie forte, pour raccourcir une aplasie de longue durée.

Haut de page

E

Echographie
Repérage par les ultrasons d'une tumeur superficielle ou surtout profonde qui peut être ainsi mesurée dans ses trois dimensions.
Endocrine
Se dit des sécrétions (hormones) qui passent directement dans la circulation sanguine ainsi que des organes et des tissus qui produisent des sécrétions.
Enucléation
Ablation chirurgicale de l'œil.
Epidémiologie
Spécialité ayant pour objet d'étudier la fréquence des maladies dans divers groupes de population, d'en suivre l'évolution et de faire des hypothèses sur les causes et la prévention de ces maladies.
Equateur de l'œil
Ligne verticale virtuelle séparant le globe oculaire en une partie antérieure et une partie postérieure (ou pôle postérieur).
Examens hématologiques
Examens de sang.

Haut de page

F

Fond d'œil
Examen de la rétine de l'œil au travers de la pupille préalablement dilatée, pour observer la présence d'une tumeur nouvelle ou l'évolution d'une tumeur ancienne.

Haut de page

G

Gène
Partie du chromosome qui correspond à un caractère déterminé d'un individu et qui est responsable de la transmission héréditaire de ce caractère. Une cellule humaine contient environ 30000 gènes.
Génétique
Relatif à l'hérédité, aux gènes.
Globules blancs
Cellules du sang spécialisées dans la lutte contre les infections à microbes (polynucléaires) ou à virus (lymphocytes).
Globules rouges
Cellules du sang spécialisées, grâce à l'hémoglobine qu'elles contiennent, dans le transport de l'oxygène aux organes.

Haut de page

H

Hémoglobine
Pigment contenu par les globules rouges qui donne au sang sa couleur rouge. Elle permet aux globules rouges de fixer l'oxygène. Sa diminution définit l'anémie.
Histologie
Etude descriptive, au microscope, des tissus et de leurs cellules.
Hôpital de jour
Lieu où sont réalisés sur quelques heures, des examens du fond d'œil, des prélèvements, des soins ou des traitements qui ne nécessitent pas une hospitalisation traditionnelle, de plus longue durée.
Hydratation
Apport d'eau à l'organisme par voie orale ou voie veineuse (perfusion) qui accompagne certaines chimiothérapies.

Haut de page

I

Immunité
Système de défense de l'organisme dont les acteurs principaux sont certaines cellules spécialisées (les globules blancs) et des molécules en circulation dans le sang (telles que les anticorps).
Immunodéprimé
Personne malade dont les capacités de défense de l'organisme contre des agressions variées (microbes, virus, etc.) sont diminuées.
Implant
Bille, en hydroxyapatite (corail naturel ou de synthèse) ou en silicone, utilisée lors des énucléations pour remplacer le volume de l'oeil et servir de support aux sutures musculaires.
Involuer
Disparaître.
IRM
Imagerie par Résonance Magnétique. Technique d'imagerie qui utilise la résonance magnétique nucléaire ou RMN. Cet examen peut compléter ou remplacer le scanner.
Isotopes
L'une des multiples formes d'un atome. Ils peuvent être stables ou radioactifs. Voir scintigraphie.

Haut de page

L

Leucocorie
Reflet blanc de la pupille de l'œil.
Leucopénie
Baisse du nombre de globules blancs dans le sang.
Liquide céphalo-rachidien
Liquide clair qui entoure la moelle épinière. Il peut parfois contenir des cellules cancéreuses. Il est prélevé par ponction lombaire.
Lymphocytes
Variété de globules blancs qui intervient dans la lutte contre les infections à virus et d'une manière plus générale dans le maintien de l'immunité. Il en existe deux sortes : les lymphocytes B et les lymphocytes T.

Haut de page

M

Macula
Dépression de la rétine, appelée aussi "tache jaune", située à l'endroit où aboutit l'axe optique de l'œil, et où l'acuité visuelle de l'œil est maximale.
Maligne
Voir tumeur maligne.
Métastase
Tumeur secondaire résultant de la propagation à distance, par voie lymphatique et/ou sanguine, de cellules cancéreuses issues de la tumeur primitive.
Microbe
Micro-organisme appelé par les médecins germe ou bactérie, qui peut être responsable d'infections graves chez les personnes immunodéprimées.
Moelle osseuse
Voir moelle jaune et moelle rouge.
Moelle jaune
Riche en graisses, elle occupe le canal axial des os longs. Elle participe activement à la croissance et au renouvellement de l'os, car elle contient des cellules spécialisées dans la destruction de la substance osseuse.
Moelle rouge
Logée dans le tissu spongieux des os courts et des extrémités des os longs, elle a un rôle capital. C'est en effet dans la moelle rouge que se trouvent des cellules mères de toutes les cellules sanguines (globules rouges, globules blancs et plaquettes). La moelle rouge est donc le lieu de fabrication de toutes les cellules du sang.
Molécule
Composé naturel ou de synthèse dont les éléments constitutifs sont les atomes.
Mucite
Lésions parfois provoquées par la chimiothérapie au niveau des muqueuses digestives, entraînant le développement d'aphtes dans la bouche ou la gorge et/ou parfois la diarrhée.
Mutagène
Susceptible d'induire des mutations génétiques au niveau de certaines cellules, augmentant ainsi le risque de deuxième cancer.
Mutation
Altération d'un gène qui peut entraîner des perturbations dans le fonctionnement cellulaire et parfois, à plus grande échelle, dans l'ensemble de l'organisme. Quand une altération génétique est présente dans une cellule germinale, elle peut alors être transmise à la descendance.

Haut de page

N

Neutropénie
Baisse du nombre des polynucléaires neutrophiles dans le sang. L'importance et la durée de cette diminution conditionnent le risque d'infection. Elle est très souvent observée au cours des cures de chimiothérapie.
Numération formule sanguine (NFS)
Relevé des globules rouges, des globules blancs (et de leurs fractions), et des plaquettes. On dit souvent "NFS - plaquettes".

Haut de page

O

Oculariste
Spécialiste qui conçoit, réalise et adapte les prothèses oculaires.
Oncologie
Etude des tumeurs.
Organe
Ensemble de tissus qui a une fonction spécifique dans le corps (exemple : rein, foie, œil, etc.).
Ostéosarcome
Sarcome constitué de cellules élaborant des structures osseuses.

Haut de page

P

Perfusion
Injection dans une veine d'un liquide contenant des médicaments comme des médicaments anti-cancéreux, des antibiotiques ou des produits contribuant à la nutrition.
Plaquettes
Cellules du sang impliquées dans la coagulation du sang. Le risque d'hémorragie est lié à un taux de plaquettes trop abaissé.
Plasma
Composant liquide du sang dans lequel les cellules (globules rouges, globules blancs, plaquettes) sont en suspension.
Photocoagulation
Traitement qui consiste à projeter un faisceau étroit et lumineux sur les vaisseaux sanguins qui alimentent la tumeur pour entraîner leur destruction et, en conséquence, la tumeur.
Plurifocal
Qui siège en plusieurs zones de la rétine (lésion plurifocale).
Polynucléaires neutrophiles ou "Poly"
Variété de globules blancs qui intervient dans la lutte contre les microbes (ou germes ou bactéries).
Ponction
Prélèvement au niveau d'un liquide ou d'un tissu à l'aide d'une aiguille.
Ponction-biopsie médullaire ou osseuse, ponction de moelle
Prélèvement d'un petit morceau d'os entourant un fragment de moelle osseuse à l'aide d'une aiguille spéciale. Dans le cas du rétinoblastome, cet examen se pratique sous anesthésie générale.
Ponction lombaire
Prélèvement de liquide céphalo-rachidien à l'aide d'une aiguille fine introduite entre deux vertèbres lombaires. Elle se pratique sous anesthésie générale dans le cas du rétinoblastome.
Prédisposition génétique à un cancer
Existence chez un individu de gènes mutés augmentant le risque de développer un cancer.
Protocole thérapeutique
Nom donné à la séquence des traitements (phases successives de chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie) utilisés pour combattre un cancer. Les protocoles sont établis au niveau national ou international et s'appuient sur l'état actuel des connaissances.
Psychologie
Etude scientifique de la vie mentale, des sensations et des perceptions.

Haut de page

R

Radiothérapie
Traitement d'une tumeur par les rayons gamma du cobalt ou d'autres sources de haute énergie.
Rechute ou Récidive
Reprise de la maladie après une phase de rémission. La rechute est liée à la persistance de cellules tumorales malgré le traitement initial.
Rémission
Phase de la maladie au cours de laquelle il n'y a plus aucun symptôme clinique, radiologique ou biologique. Il peut y avoir rechute. Au-delà d'une certaine durée, la rémission devient guérison.
Rétine
Membrane mince et transparente, située au fond de l'œil, sur laquelle se forment les images des objets.

Haut de page

S

SAFEP
Service d'Accompagnement Familial et d'Education Précoce.
Sarcome
Tumeur maligne ayant pour point de départ un tissu conjonctif.
Scanner
Moyen d'imagerie qui, comme l'IRM, décrit les organes et les masses avec précision. Un produit opacifiant est parfois injecté dans les veines pour améliorer la qualité des images. Cet examen permet de voir des tissus invisibles sur de simples radiographies.
Scintigraphie
Technique d'imagerie fondée sur la détection des radiations émises par une substance radioactive introduite dans l'organisme et présentant une affinité particulière pour un organe ou un tissu. Voir isotopes.
Secteur protégé
Lieu du service de pédiatrie où sont réalisés des traitements intensifs (chimiothérapie lourde).
Sérologie
Dosage d'anticorps dans le sang.
Stomatite
Inflammation des muqueuses de la bouche, conséquence de la chimiothérapie et/ou de la radiothérapie.
Strabisme
Anomalie de la vision qui consiste en l'impossibilité de fixer un même point avec les deux yeux.

Haut de page

T

Thrombopénie
Diminution du taux de plaquettes. Son degré conditionne le risque d'hémorragie.
Thermo-chimiothérapie
Traitement qui associe la chimiothérapie et le réchauffement de la tumeur par un rayon laser. La chaleur permet de sensibiliser la tumeur au médicament dont l'action anticancéreuse est ainsi renforcée.
Tissu
Ensemble de cellules qui composent un organe.
Transfusion
Injection intraveineuse de produits sanguins (globules rouges, plaquettes, albumine, plasma, etc., rarement des globules blancs).
Tumeur
Masse de cellules anormales qui prolifèrent de façon excessive et ressemblent plus ou moins au tissu dans lequel elle se développe.
Tumeur maligne
Tumeur généralement cancéreuse, persistante, puis envahissant les tissus voisins, souvent indolore au début. Son contraire : bénigne.

Haut de page

U

Unifocal
Qui siège en une seule zone de la rétine (lésion unifocale).

Haut de page

V

Vitré
Gel transparent situé à l'intérieur de l'œil.
Virus
Agents infectieux qui peuvent être responsables d'infections graves chez des personnes immunodéprimées.

Haut de page